LE PRIX EMILE GALLE (Participation-Palmarès)

Auteurs et Éditeurs, participez au prix littéraire Émile Gallé,

Organisé par la Société Centrale d’Horticulture de Nancy

Sous le patronage de la Société nationale d’Horticulture de France

Créé en 1997 le prix littéraire Émile Gallé, organisé par la Société centrale d’horticulture de Nancy récompense tous les ans un ouvrage original en langue française, sur les plantes ou les jardins. Doté d’un montant de mille Euros. Il s’adresse aux auteurs par l’intermédiaire de leurs éditeurs. Un prix spécial jeunesse l’accompagne depuis 2008.

HISTORIQUE

Le nom d’Émile Gallé a été donné à ce prix, en référence à l’artiste fondateur du mouvement artistique dit ‘École de Nancy”, où la nature et les végétaux sont continuellement présents, et aussi en hommage à sa passion des plantes qui lui a valu d’être, en 1877 le Secrétaire Général fondateur de la Société centrale d’horticulture de Nancy Ses expressions artistiques. Verreries, faïences, ébénisteries expriment cette passion Emile Gallé était non seulement un grand artiste, mais également un fabuleux botaniste. Plusieurs articles sur les anomalies végétales publiés dans des revues scientifiques, nous montrent le niveau élevé de ses connaissances dans ce domaine.

Il collectionnait les plantes dans son parc de l’avenue de la Garenne à Nancy  Sur prés de deux hectares, il avait rassemble plus de 2000 espèces différentes. Les plantes de l’Amérique du Nord et du Japon l’attiraient tout particulière, ainsi que les érables, les chardons, les lis et les catalpas. Le jardin de son usine était, lui aussi, riche en essences intéressantes mises à la disposition de ses dessinateurs qui s’en inspiraient pour leurs projets.

BIBLIOTHEQUE ALICE HARDING

La bibliothèque Alice Harding, fonds horticole lorrain, où le jury délibère, a aussi été créée par Émile Gallé. Elle a pris le nom d’Alice Harding après la grande guerre suite aux dons de madame Alice Harding. Américaine fortunée, amie des nancéiens Victor Lemoine et François-Félix Grouse, les célèbres horticulteurs.

CONDITIONS DE PARTICIPATION AU PRIX ÉMILE GALLÉ

• Ce Prix est destiné à récompenser un ouvrage publié en France ou à l’étranger en langue française, ou un manuscrit destiné à la publication, sur le thème des plantes ou des jardins.

Les ouvrages devront être publiés entre le 10 juillet de I ‘année précédente et le, 30 juin de l’année en cours. Les livres nous sont adressés par les éditeurs.

Plus précisément ils doivent traiter des plantes ou des jardins ‘botanique, horticulture, écologie, biologie végétale, histoire, biographie, etc…). Il est impératif que le monde végétal soit présent.

(Un spécimen de l’ouvrage devra parvenir avant le 30 juin au secrétaire du prix, Conservateur honoraire des Jardins Botaniques de Nancy, à l’adresse suivante :

 

Pierre Valck

Secrétaire du Prix “Émile Gallé

88, avenue Jean Jaurès

54500 – Vandœuvre lès Nancy

l+Fax: 03 83 51 44 52

Pierrevalck@orange.fr

RÉUNION DU JURY ET REMISE DU PRIX

Le jury est coprésidé, parle Professeur Michel  Boulangé, vice-président de la Société centrale d’horticulture de Nancy et François Le Tacon, questeur de l’Académie Stanislas.

  • Après un examen de l’ensemble des ouvrages par un jury technique. Les membres du jury lors de leur dernière séance, notent chaque ouvrage en tenant compte des critères suivants : originalité de la documentation, caractère didactique de l’ouvrage, qualité des textes, présentation, illustrations.
  • Une sélections de 6 à 8 ouvrages retenus constitue “Les nominés”, elle est suivie d’un vote, pour désigner le lauréat du prix. Son nom et le titre de l’ouvrage sont immédiatement annoncés à la presse, de même pour le prix “Émile Gallé” jeunesse.
  • Les ouvrages ne sont pas retournés, sauf les manuscrits sur demande expresse des expéditeurs. Ils sont déposés à la Bibliothèque Alice Harding de la Société centrale d’horticulture de Nancy.
  • Les organisateurs du prix s’engagent à faire auprès de la presse, des médias, de la Société nationale, d’horticulture de France, et de tout autre organisme impliqué dans la connaissance, la diffusion de revues et de publications horticoles et botaniques, la promotion de l’ouvrage couronné.
  • L’ouvrage primé devra mentionner par une bande appropriée : “Prix Émile Gallé 20 ……

 

LA REMISE OFFICIEL DU PRIX A LIEU TOUS LES ANS,

LE PREMIER SAMEDI DE SEPTEMBRE,

DANS LE PARC DE LA PEPINIERE,

À LOCCASION DE LA GRANDE MANIFESTATION HORTICOLE,

“PEPINIERE EN VERT”,

QUI CÉLÈBRE LA SAINT-FIACRE, LE PATRON DES JARDINIERS.

PALMARÈS

EN 1998, PATRICK MIOULANE POUR “LENCYCLOPÉDIE DU JARDINAGE – LE TRUFFAUT “, ÉDI­TIONS PROTEA.

EN 1999, BERNARD BERTRAND, POUR “AU PAYS DES SAUGES” ÉDITIONS DU TERRAN.

EN 2000, N. BOSCHUNG & M. GIRAUD, POUR “LE JARDIN PARFUMÉ”. ÉDITIONS BORDAS.

EN 2001, JEAN-BAPTISTE ET NICOLES PRADES, POUR “LE GRAND LIVRE DES LÉGUMES OUBLIÉS”. ÉDITIONS LAROUSSE.

EN 2002, ALBERT ROGUENANT, POUR “LES TILLANDSIA ET LES RACINEA”. ÉDITIONS BELIN.

EN 2003, LOUISE RANCK POUR “LE JARDIN PAYSAN”. ÉDITIONS DU ROUERGUE.

EN 2004, LUCILE ALLORGE POUR “LA FABULEUSE ODYSSÉE DES PLANTES”. ÉDITIONS J.C. LATTES.

EN 2005, ANNIE LAGUÉRIE POUR “LES GRAMINÉES APPRIVOISÉES”. ÉDITIONS RUSTICA.

EN 2006, MARCEL BOURNERIAS ET DANIEL PRAT POUR “LES ORCHIDÉES DE FRANCE, DE BEL­GIQUE ET DU LUXEMBOURG”. ÉDITIONS BIOTOPE.

EN 2007, SERGE MULLER POUR” LES PLANTES PROTÉGÉES DE LORRAINE “.ÉDITIONS BIOTOPE.

EN 2008, MARIE-PIERRE ARLY ET FRANÇOIS GALLOUIN POUR “LÉGUMES DHIER ET DAU­JOURDHUI” ÉDITIONS BIOTOPE.

PRIX JEUNESSE : LUCIENNE DESCHAMPS, ANNICK MAROUSSY POUR “LE JARDINAGE AVEC LES EN­FANTS “. ÉDITIONS EYROLLES.

EN 2009, SOMA DOURLOT POUR “PETITE COLLECTION DINSECTES DE NOS RÉGIONS”. ÉDITIONS LAROUSSE.

PRIX JEUNESSE : MICHEL LUCHESI, LAURENCE BAR POUR JE JARDINE ÉDITIONS MILAN.

EN 2010, ÉLISABETH ET JÉRÔME JULLIEN POUR ” GUIDE ÉCOLOGIQUE DES ARBRES ” & ” GUIDE ÉCOLOGIQUE DES ARBUSTES”. ÉDITIONS EYROLLES.

PRIX JEUNESSE : VIOLETTE RENNERT ET FABIENNE MOREAU POUR ‘TES PLANTES, DIS MOI POUR­QUOI ?”. ÉDITIONS AUZOU.

LE PRIX “Émile GALLÉ” EST SPONSORISÉ PAR “DÉCORJARDIN” À CHAMPENOUX. SOUS LE PATRONAGE DE LA SOCIÉTÉ NATIONALE D’HORTICULTURE DE FRANCE.