Assemblée solennelle 2014 dans le grand salon de l’hôtel de ville de Nancy, le 14 décembre.

se´ance-solennelle-1252
Assemblée solennelle 2014 dans le grand salon de l’hôtel de ville de Nancy.

se´ance-solennelle-1241Allocution du Maire de Nancy, Laurent Hénart

Se´ance-solennelle-1249Exposé de Denis Pépin

Se´ance-solennelle-1250Remerciement de la Présidente à Denis Pépin

Se´ance-solennelle-1261Remise des prix de la tombola

se´ance-solennelle-1234-bisExposition sur Jean-Joseph Picoré arboriculteur et paysagiste et sur les anciens instruments de jardinage de Jacky Chéryse´ance-solennelle-1226

 Article paru dans l’EST REPUBLICAIN

Exposition Hommage au grand maître de l’arboriculture en Lorraine, Jean-Joseph Picoré, hier, à l’hôtel de ville


Aux racines de l’arboriculture

 

Jacky Chéry, Jean-Charles Pierron et Maura Rougieux, ont exposé ensemble à l’hôtel de ville, à l’occasion de l’assemblée solennelle de la Société centrale d’horticulture.

er

 Photo Frédéric MERCENIER

La Société centrale d’horticulture de Nancy (SCHN), présidée par Colette Keller-Didier, a tenu hier, à l’hôtel de ville, sa traditionnelle assemblée solennelle, en présence du professeur Michel Boulanger, son président d’honneur. Le rendez-vous, animé par une conférence donnée par Denis Pépin, Prix Emile Gallé 2013 pour son ouvrage « Compost et paillis », a été l’occasion de rendre hommage au travail de Jean-Joseph Picoré, grand maître de l’arboriculture en Lorraine.

Pour l’occasion, Maura Rougieux et Jean-Charles Pierron ont ainsi présenté une exposition consacrée à l’arboriculteur nancéien, qui fut un des premiers architectes-paysagistes de l’Est de la France et le premier professeur d’arboriculture de la SCHN au sein de laquelle il enseigna de 1875 à 1909.

Une vie consacrée à l’arboriculture

Né le 2 décembre 1844 à Nancy et décédé en 1929, Jean-Joseph Picoré a commencé son apprentissage en 1861 chez Louis Crousse, un des plus grands horticulteurs lorrains, cofondateur avec Victor Lemoine et Emile Gallé de la Société centrale d’horticulture de Nancy, se consacrant tout au long de sa vie à l’arboriculture et la production fruitière.

« Jean-Joseph Picoré avait ses pépinières rue du Montet », expliquent Maura Rougieux et Jean-Charles Pierron. « C’était un précurseur, il a développé toutes les techniques de taille et s’est imposé comme le spécialiste de l’arboriculture en Lorraine mais aussi en France. Il a donné plus de 460 conférences en Meurthe-et-Moselle et publié d’innombrables articles et livres dans plusieurs régions françaises, consacrés aux arbres fruitiers, en particulier au poirier et à la vigne. En tant qu’architecte-paysagiste, il a créé le parc public de Verdun ou encore le parc de Remiremont ».

Une collection de 2.500 outils

Jacky Chéry, collectionneur originaire de Chenicourt, a complété l’exposition en présentant quelque 150 outils de jardinage utilisés avant 1900.

« Ce n’est qu’une partie de ma collection », confie le passionné qui a commencé en gardant les outils de son père. « Chez moi j’en compte environ 2.500 dont 80 pulvérisateurs en cuivre. Ce sont tous des outils de fabrication artisanale. Je me déplace beaucoup hors de la Lorraine pour les dénicher car quasiment tous les vieux outils ont disparu pendant la Première Guerre mondiale lorsque les fermes et granges ont été bombardées ». Parmi sa collection, on trouve un taille-haie qui a 100 ans, un pulvérisateur vieux de 200 ans, ou encore une serpe vigneronne dégotée en Provence de 400 ans. « Tous ces outils sont les témoins de l’évolution de notre société. De tout temps ils ont été indispensables à l’homme ».

Jean-Christophe VINCENT

 

 

 

À propos de Jean EHRHART

Jean EHRHART secrétaire de la S.C.H.N
Ce contenu a été publié dans Evénéments. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.