Voyages et excursions 2008

Association des Amis des Jardins Botaniques de Nancy

et Société Centrale d’Horticulture de Nancy

Voyage et excursion 2008

Les Jardins de Haute Normandie (19 au 23 mai 2008).

Pour cette année 2008, nous avons proposé, toujours conjointement avec la Société d’Horticulture de la Moselle et l’A.Ja.Bo.Na., un voyage de 5 jours pour visiter des jardins en Haute Normandie. Nous étions 57 à participer à ce voyage et quelques personnes sont restées sur liste d’attente.

Le programme était assez dense et le beau temps ne nous a pas fait défaut.

Nous avons pu visiter, à l’aller, le château et les  jardins de Champ de Bataille avant de gagner notre point d’attache: Forges-les-Eaux.

Le premier jour, visite de Vasterival, le magnifique jardin de la princesse Greta Sturdza où nous avons été convertis au mulch et depuis, nous mulchons, vous mulchez, ils mulchent… nous avons fait beaucoup de découvertes, tant culturales que végétales et nous ne sommes pas prêts d’oublier la princesse juchée sur un billot de bois, malgré ses 93 printemps, nous parlant de son oeuvre.

Puis visite du Bois des Moutiers, propriété de la famille Mallet. Jardin créé à partir de 1898 avec l’aide de la fameuse paysagiste anglaise Gertrude Jekkyl. Nous y avons retrouvé avec plaisir Robert Mallet, venu il y a quelques années à Gerbéviller nous parler des Hydrangeas.

La journée s’est terminée par la visite du château et des parc et jardin de Miromesnil, où naquit Guy de Maupassant. Nous avons pu admirer une splendide futaie de hêtres et dans le parc un bel exemple de jardin nourricier.

Deuxième jour, direction Rouen, visite du Jardin des Plantes créé à partir de 1832 et dont Denis Bavant nous a fait les honneurs. Ce Jardin des Plantes est un conservatoire d’espèces rares en particulier des espèces endémiques de Normandie. Il y font aussi des essais d’acclimatation, de résistance au froid des végétaux. Il y a un verger conservatoire, une collections de 500 taxons de plantes médicinales. Nous avons découvert une magnifique collection d’iris en fleurs. Après cette visite, nous avons gagné la place de la cathédrale où nous avons emprunté un petit train pour une visite du vieux Rouen. Après le déjeuner nous sommes repartis pour la visite de deux jardins de particuliers.

Le jardin des Valérianes. C’est le jardin d’un couple amoureux de la nature, une réalisation familiale. Dans ce jardin, c’est monsieur qui jardine et c’est madame qui construit tonnelles, gloriettes, etc… et qui restaure les granges qui deviendront un gîte. Impossible d’énumérer tout ce que nous y avons vu. Signalons seulement qu’ils ont reçu le prix Bonpland 1996 qui est décerné par la Société Nationale d’Horticulture de France.

Les Jardins d’Angélique. Ce manoir normand du XVIIIe siècle est entouré de jardins. Nous débutons par un jardin de style anglais où foisonnent les rosiers mêlés aux vivaces, arbres et arbustes d’ornement. A l’arrière du manoir nous découvrons un jardin à l’italienne avec des haies de buis encadrant des floraisons blanches, pivoines, roses, Hesperis matronalis.Un petit bassin circulaire occupe le centre du jardin. Un tout petit jardin zen se trouve à la sortie.

Troisième jour, Le Clos du Coudray. Ce jardin entoure une chaumière normande du XVIIe siècle. Le jardin a été modelé à la suite de fortes inondations qui avaient envahi la maison. Un excédent de terre de quelque 700 m3 de terre a donné lieu à la création d’une rocaille et depuis le jardin s’est étoffé au fil des années. Nous en avons pris plein les yeux, que de tentations! Le passage en pépinière, puis en caisse a pris un peu de temps…

Pour notre dernière journée nous avons visité les Jardins de Bellevue. C’est un parc de 6 hectares avec des points de vue magnifiques qui renferme deux collections nationales, hellebores et méconopsis et nous avons encore tous dans les yeux le bleu des Meconopsis betonicifolia.

Au retour nous avons fait étape à Giverny. Nous avons visité ou revisité la maison de Monet, à notre arrivée il y avait peu de monde ensuite c’était de la folie avec tous ces groupes de touristes, Japonais, Anglais, etc.., il y avait queue. Sortie par la boutique et re-tentations.

Après un très agréable déjeuner au restaurant de la fille d’une de nos sociétaires, tout en nous faisant visiter les jardins du Musée d’Art Américain, une charmante guide nous a longuement parlé de ces peintres américains venus s’inspirer de Monet et travailler à la manière des impressionnistes. Dommage que nous n’avons pas eu le temps de visiter le musée, la longue route du retour nous attendait.

Sortie en Alsace du Nord, le dimanche 22 juin 2008

A UTTENHOFFEN, nous avons visité

 » Jardins de la Ferme Bleue », label jardin remarquable.

Cette ancienne ferme  a donné le ton à d’autres maisons du village, qui ont retrouvé leur couleur – le bleu de Hanau- . Autour de la Ferme Bleue s’articulent des  jardins d’ambiances très diverses structurés avec la complicité du paysagiste Jean-Louis Cura. La cour voit fleurir les rosiers, les lauriers roses et les glycines du Japon. La tourelle se mire entre les nénuphars du bassin, et après avoir franchi l’allée  »à l’italienne » on découvre dans l’ancien verger un jardin ordonnancé par des carrés de buis où les fleurs se mêlent et se renouvellent à profusion…

 » La Cour Bleue »

Nous avons découvert  dans la cour de ce corps de ferme à colombages d’agréables espaces de repos dans les parties fleuries et dans le jardin potager ‘paysager’, aménagé au pied de deux granges, de nombreuses variétés de roses. A l’arrière, un jardin est réservé aux plantes aromatiques. Brocante d’outils et d’objets de la ferme.

 » Le Jardin de Gretel »

Autour de l’ancienne ferme, restaurée et peinte en bleu, une succession de petits jardins structurés par des buis taillés et des végétaux tressés, offrent différentes ambiances intimes et colorées.

Nous avons ensuite pris la direction de STRUTH où nous étions attendus au

 »Jardin de Pierre(s) »

Aménagé au milieu des vergers, ce jardin paysager comprend d’abondants massifs de vivaces et de nombreuses variétés de rosiers anciens et modernes. Son mobilier comporte une gloriette rehaussée de clématites, des colonnes, des arceaux, des auges de grès et divers outils mis en scène.

Puis à SILTZHEIM, ce fut la visite du jardin

 » Les Clématites »,

Les propriétaires ont une prédilection pour les clématites qui rivalisent avec les rosiers. Les hostas et autres vivaces et arbustes déploient une superbe palette de couleurs autour d’un bassin où fleurissent les nénuphars, dans un jardin d’inspiration anglaise qui comprend aussi un potager et un pré arboré.

Nous n’avons pas proposé de sortie en septembre, il y avait tellement de manifestations où nous étions les uns et les autres plus ou moins engagés qu’il était difficile de trouver un samedi ou un dimanche de disponible.

À propos de Jean EHRHART

Jean EHRHART secrétaire de la S.C.H.N
Ce contenu a été publié dans Evénéments. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.