Société Centrale d’Horticulture de Nancy

Vous aimez la nature, les arbres, les fruits, les légumes, les fleurs et la botanique.

Amateurs et professionnels, rejoignez la S.C.H.N.

En adhérent, vous bénéficiez :

  • du bulletin d’information (comptes rendus des conférences, calendrier des manifestations, voyages…..),
  • d’un abonnement préférentiel à la revue Jardins de France, (par internet)
  • de Réunions Mensuelles

Continuer la lecture

Publié dans Evénéments | Marqué avec | Commentaires fermés sur Société Centrale d’Horticulture de Nancy

Le « Prix Julien Gérardin »

Le « prix Julien Gérardin »  remis pour la première fois  par la SCHN le 12 mai 2016, à Marius Pottecher étudiant participant à l’exposition organisée par l’Ecole Nationale Supérieure d’Art et de Design de Nancy, sur le site du jardin botanique Jean Marie Pelt et ayant pour thème « mauvaises herbes ».

Les œuvres exposées par cet étudiant ont été remarquées par le jury pour leurs qualités graphiques et écrites.

Il a reçu le Prix nouvellement créé par la SCHN en mémoire de Julien Gérardin, (1860-1924)  notaire à Nancy, passionné de photographie. Julien Gérardin a laissé plus de 6000 autochromes . La plupart de ceux ci concernent la nature, les parcs nancéiens, l’art nouveau mais aussi notre Société d’Horticulture dont il faisait partie.

Le directeur de l’Ecole d’architecture était alors Victor Prouvé, membre d’honneur de la SCHN .

La création de ce prix concrétise le retour de liens étroits entre art et horticulture tels qu’ils existaient  à la fin du  XIXème siècle .  

prix

De gauche à droite: Frédéric Pautz, directeur du Jardin botanique; Christian Debize, directeur de l’ENSA; Colette Keller-Didier, présidente de la SCHN; Marius Pottecher; Pierre Didierjean, directeur des Parcs et jardins de la Ville de Nancy; Maura Rougieux, directrice des pépinières Rougieux Photos: Jean-Charles PIERRON

prix 2 prix 1

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur Le « Prix Julien Gérardin »

Prix Victor Lemoine et anniversaire des 20 ans de Nature en fête

Nature en fete  8621--

Le 1er prix décerné à l’école de Roville aux Chênes pour la rose Verdun

Nature en fete  86334--

Allocution du Maire de Nancy et une partie des membres du jury

 

 

 

 

Nature en fete  8656--

Le tableau des résultats du prix V. Lemoine

 

 

 

 

SCHN   8669--

Stand de la SCHN

Art Floral    8781--

Madame PETITJEAN (à droite)responsable de la section Art Floral

Art floral   8665--

Les réalisations des visiteurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Art floral   8715--

Présentation de la section art floral pour le 20ème anniversaire

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur Prix Victor Lemoine et anniversaire des 20 ans de Nature en fête

Conférence du 10 avril « Les vergers conservatoires »

Retrouvez la conférence en allant sur Roville verger à droite ou cliquez sur le lien ci-dessous :

http://rovilleverger.webnode.fr/news/conference-a-nancy/

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur Conférence du 10 avril « Les vergers conservatoires »

ROSE, REINE DES JARDINS (Nancy le 4 février)

banniere_mail_JCE 2016 générique

 

 

ROSE, REINE DES JARDINS   – Photos Jean-Charles PIERRON

rose 3

Madame KELLER-DIDIER Présidente de la SCHN

rose 4

Vue de la salle de conférence

rose 1

de gauche à droite : M. GRESILLE, P. DIDIERJEAN, L. HENART, C. KELLER-DIDIER, H. DELBARD

rose 10

Maura ROUGIEUX pépiniériste

rose 15

l’école de Roville aux Chênes avec D. DEBUT

rose 17

L’école de Roville avec D. DEBUT et C. LAPIERRE

rose 8

Exposition PICORE avec les outils du collectionneur J. CHERY

rose 2 rose 11 rose9

 

 

 

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur ROSE, REINE DES JARDINS (Nancy le 4 février)
20150502_153746_3

Remise du Prix Victor LEMOINE le samedi 2 mai 2015

IMG_20150502_153555

1er Prix remis à Mr BERNARD pour une Heuchère Victorine

 

 

20150502_160113_1

Le 1er Prix

IMG_20150502_154022

2ème Prix remis à Mme CHEVRY du « JARDIN d’ADOUE » pour une Heuphorbe epithymoïdes « bonfire »

IMG_20150502_154255

3ème Prix remis à Mr PAUCHARD pour un Deutzia rosea carminea

IMG_20150502_151428

Une partie des membres du jury

 

Publié le par Jean EHRHART | Commentaires fermés sur Prix Victor LEMOINE 2015

Assemblée solennelle 2014 dans le grand salon de l’hôtel de ville de Nancy, le 14 décembre.

se´ance-solennelle-1252
Assemblée solennelle 2014 dans le grand salon de l’hôtel de ville de Nancy.

se´ance-solennelle-1241Allocution du Maire de Nancy, Laurent Hénart

Se´ance-solennelle-1249Exposé de Denis Pépin

Se´ance-solennelle-1250Remerciement de la Présidente à Denis Pépin

Se´ance-solennelle-1261Remise des prix de la tombola

se´ance-solennelle-1234-bisExposition sur Jean-Joseph Picoré arboriculteur et paysagiste et sur les anciens instruments de jardinage de Jacky Chéryse´ance-solennelle-1226

 Article paru dans l’EST REPUBLICAIN

Exposition Hommage au grand maître de l’arboriculture en Lorraine, Jean-Joseph Picoré, hier, à l’hôtel de ville


Aux racines de l’arboriculture

 

Jacky Chéry, Jean-Charles Pierron et Maura Rougieux, ont exposé ensemble à l’hôtel de ville, à l’occasion de l’assemblée solennelle de la Société centrale d’horticulture.

er

 Photo Frédéric MERCENIER

La Société centrale d’horticulture de Nancy (SCHN), présidée par Colette Keller-Didier, a tenu hier, à l’hôtel de ville, sa traditionnelle assemblée solennelle, en présence du professeur Michel Boulanger, son président d’honneur. Le rendez-vous, animé par une conférence donnée par Denis Pépin, Prix Emile Gallé 2013 pour son ouvrage « Compost et paillis », a été l’occasion de rendre hommage au travail de Jean-Joseph Picoré, grand maître de l’arboriculture en Lorraine.

Pour l’occasion, Maura Rougieux et Jean-Charles Pierron ont ainsi présenté une exposition consacrée à l’arboriculteur nancéien, qui fut un des premiers architectes-paysagistes de l’Est de la France et le premier professeur d’arboriculture de la SCHN au sein de laquelle il enseigna de 1875 à 1909.

Une vie consacrée à l’arboriculture

Né le 2 décembre 1844 à Nancy et décédé en 1929, Jean-Joseph Picoré a commencé son apprentissage en 1861 chez Louis Crousse, un des plus grands horticulteurs lorrains, cofondateur avec Victor Lemoine et Emile Gallé de la Société centrale d’horticulture de Nancy, se consacrant tout au long de sa vie à l’arboriculture et la production fruitière.

« Jean-Joseph Picoré avait ses pépinières rue du Montet », expliquent Maura Rougieux et Jean-Charles Pierron. « C’était un précurseur, il a développé toutes les techniques de taille et s’est imposé comme le spécialiste de l’arboriculture en Lorraine mais aussi en France. Il a donné plus de 460 conférences en Meurthe-et-Moselle et publié d’innombrables articles et livres dans plusieurs régions françaises, consacrés aux arbres fruitiers, en particulier au poirier et à la vigne. En tant qu’architecte-paysagiste, il a créé le parc public de Verdun ou encore le parc de Remiremont ».

Une collection de 2.500 outils

Jacky Chéry, collectionneur originaire de Chenicourt, a complété l’exposition en présentant quelque 150 outils de jardinage utilisés avant 1900.

« Ce n’est qu’une partie de ma collection », confie le passionné qui a commencé en gardant les outils de son père. « Chez moi j’en compte environ 2.500 dont 80 pulvérisateurs en cuivre. Ce sont tous des outils de fabrication artisanale. Je me déplace beaucoup hors de la Lorraine pour les dénicher car quasiment tous les vieux outils ont disparu pendant la Première Guerre mondiale lorsque les fermes et granges ont été bombardées ». Parmi sa collection, on trouve un taille-haie qui a 100 ans, un pulvérisateur vieux de 200 ans, ou encore une serpe vigneronne dégotée en Provence de 400 ans. « Tous ces outils sont les témoins de l’évolution de notre société. De tout temps ils ont été indispensables à l’homme ».

Jean-Christophe VINCENT

 

 

 

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur Assemblée solennelle 2014 dans le grand salon de l’hôtel de ville de Nancy, le 14 décembre.

Le prix Emile GALLE 2014

Le grand prix Emile GALLE "Il était une  forêt" le 1er prix jeunesse "les petites bêtes du jardin"

Le grand prix Emile GALLE « Il était une forêt » le 1er prix jeunesse « les petites bêtes du jardin »

Le jury après avoir délibéré à décerné les prix suivants pour le Prix Emile GALLE:

1er prix: Il était une forêt de Luc JACQUET aux éditions Actes Sud.

2éme prix: Au jardin des plantes de la bible de Jean PAQUEREAU aux éditions I.D.F.

3ème prix: Guide des orchidées sauvages de Damien MARTINAK aux éditions Vent d’Est.

Prix Jeunesse

1er prix: Les petites bêtes du jardin de Bénédicte BOUDASSOU aux éditions Rusti Kid.

2ème prix: Le voyage du pollen de GYEONG-KIM  aux éditions Ricochet.

Article paru dans l’EST REPUBLICAIN :

Le jury du prix littéraire Emile-Gallé a choisi de décerner son Grand Prix 2014 à l’ouvrage « Il était une forêt »

Le Prix Emile-Gallé dévoilé

Colette Keller-Didier et Pierre Valck ont dévoilé le nom des lauréats 2014 du Grand prix et du Prix Jeunesse Emile-Gallé. 

Le jury du prix littéraire Emile-Gallé, co-présidé par Colette Keller-Didier, présidente de la Société centrale d’horticulture de Nancy, et par Michel Boulangé, ancien président de l’Université de Lorraine, réuni hier au café littéraire « Le Lez’Art », à Nancy, a décidé d’attribuer le Grand Prix 2014 à l’ouvrage « Il était une forêt », de Luc Jacquet et Francis Hallé, publié aux éditions Actes Sud.

« Cette année, nous avons reçu 82 ouvrages de toutes les éditions francophones », souligne PierreValck, secrétaire du Prix Emile-Gallé. « Et après examen, le jury a finalement sélectionné six ouvrages. Le livre de Luc Jacquet et Francis Hallé a été primé parmi les nominés pour son originalité, son caractère didactique, la qualité de ses textes et ses photos époustouflantes. C’est un très bel ouvrage de 235 pages qui nous plonge dans l’univers magique des grandes forêts tropicales, un monde sauvage resté dans son état originel. » Luc Jacquet filme depuis de nombreuses années la nature et le monde animal pour émerveiller et émouvoir. Il est en particulier connu pour avoir réalisé « La marche de l’empereur », succès mondial pour lequel il avait reçu l’Oscar du meilleur film documentaire en 2006. Francis Hallé, botaniste et biologiste est, quant à lui, un spécialiste de l’écologie des forêts tropicales humides, de l’architecture des arbres, et grand défenseur des forêts primaires.

Remise des prix le 6 septembre

Le livre « Il était une forêt » complète intelligemment le film du même nom réalisé par Luc Jacquet et sorti en 2013. Il était en concurrence avec « Au jardin des plantes de la Bible », de Jean Pacquereau (éditions IDF), « Guide des orchidées sauvages », de Damien Martinak (Vent d’Est), « Des fruits et des graines comestibles dans le monde entier », de Nicole Tonelli (Lavoisier), « Guide des cépages et des terroirs », de Charles Franckel (Delachaux), « Le petit Larousse des bonsaïs », d’Isabelle et Rémy Samson (Larousse).

Le Prix jeunesse a été, quant à lui, attribué au livre « Les petites bêtes du jardin », de Bénédicte Boudassou, publié aux éditions Rustica. L’ouvrage, illustré par les dessins de Charlène Tong est un cadeau idéal pour les enfants âgés de 7 à 12 ans. Il plonge le lecteur dans l’univers surprenant du jardin où vivent de curieuses petites bêtes. « C’est livre très pédagogique qui permet aux enfants de regarder le jardin autrement », détaille Colette Keller-Didier. L’ouvrage a été préféré à « Le voyage du pollen », de Gyond-Kilm, publié aux éditions Ricochet.

La remise officielle des prix (1000 EUR pour le lauréat du Grand Prix et 300 EUR pour le lauréat du Prix Jeunesse, offerts par Décor’Jardin de Champenoux), aura lieu samedi 6 septembre, à 11 h, à la Pépinière, lors de l’inauguration de la manifestation florale « Pépinière en vert ».

Jean-Christophe VINCENT

decor jardin

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur Le prix Emile GALLE 2014

Assemblée solennelle 2013 dans le grand salon de l’hôtel de ville de Nancy

4420 ouverture séance

4483 Tombola

 

 

 

 

 

S2

 

 

 

 

 

 

S1

 

 

 

 

 

 

S4

 

 

 

 

 

4461  remise   Schaff

 

 

 

 

 

Remise de la médaille et du diplôme de la SCHN à Daniel SCHAFF

4462    Schaff BLanchot

4462   diplome  SchaffTombola  44854473 Tombola

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos Jean-Charles PIERRON

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur Assemblée solennelle 2013 dans le grand salon de l’hôtel de ville de Nancy

Le prix Emile GALLE 2013

Photo 006

 

 

 

 

 

 

Les membres du jury au travail

Photo 016

 

 

 

 

 

 

De gauche à droite, le professeur Michel BOULANGER, la Présidente Colette KELLER-DIDIER, le secrétaire du Prix Emile GALLE Pierre VALCK.

IMG_NEW

 

 

 

 

 

 

 

Le Prix Emile GALLE 2013

« Composts et paillis » de Denis Pépin des Editions Terre Vivante

IMG_0002_NEW

 

 

 

 

 

 

 

Le Prix Jeunesse

« Les plantes ont-elles un zizi? » de Jeanne Failvic et Véronique  Pellissier

Editions Actes Sud Junior.

les ouvrages nominés:

IMG_0008_NEW

IMG_0006_NEW

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0003_NEW

 

le notre

 

 

 

 

 

IMG_0007_NEW

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_0009_NEW

Article de l’EST REPUBLICAIN du 10 juillet 2013

Les lauréats de la 12e édition

Créée en 1877, la Société centrale d’horticulture a décidé, il y a 12 ans, d’honorer la mémoire de son premier secrétaire général en décernant le Prix Émile Gallé.

Réunis, hier, au café littéraire des Frères Marchand, 93 Grande rue, les 15 membres du jury ont décerné les prix de l’édition 2013. 134 ouvrages sur la botanique étaient en compétition. Le jury en avait présélectionné 22 et, hier, à l’issue des discussions, ont été choisis le Grand Prix, le Prix Émile Gallé Jeunesse et sept nominations. Le Grand Prix de 1.000 EUR doté, comme le suivant, par Décor Jardin à Champenoux, a été attribué à « Composts et paillis » de Denis Pépin, Éditions Terre vivante. Colette Keller-Didier explique que ce choix est motivé par le fait que ce livre correspond au souci actuel de protection de l’environnement et de durabilité des biens naturels. Dans le compost, on récupère tous les éléments végétaux. Quant au paillis, il permet d’économiser de l’eau. « Si Gallé avait encore été de ce monde, il aurait certainement utilisé le paillis », étaye Pierre Didierjean. Le Prix Émile Gallé Jeunesse est revenu à l’ouvrage collectif « Les plantes ont-elles un zizi ? » de Jeanne Failevic et Véronique Pellissier aux Éditions Actes Sud Junior. Les jurés font remarquer que ce sont des auteurs féminins qui ont choisi le titre et soulignent que le pistil est l’élément féminin de la fleur. Spécialiste des orchidées, le professeur Michel Boulangé précise que les insectes procèdent à une véritable castration de la fleur, emportant sur leur tête la totalité de l’appareil mâle qu’ils déposent sur la fleur suivante. Celle-ci leur prépare une piste d’atterrissage et, pour les attirer, se pare d’atours qui ressemblent à ceux des insectes. Colette Keller-Didier ajoute que certaines plantes sont dioïques, avec un pied mâle et un pied femelle. Pierre Didierjean note que ce live pour les jeunes est très bien illustré et répond à de nombreuses questions que se posent les enfants : les plantes mangent-elles, parlent-elles entre elles ?… Les ouvrages nominés sont les suivants : Plantes sauvages comestibles de France de Michel Botineau (Éditions Belin), Les céréales de Jean-Paul Collaert (Éditions Thomas Bout), Le meilleur du potager de Catherine Delvaux et Alain Passard (Éditions Larousse), André Le Nôtre et les jardins de Chantilly de Nicole Garnier-Pelle (Éditions Somogy), Un jardin pour les nuls de Patrick Mioulave (First éditions), Le potager d’Anne-Sophie Baumann et Christophe Rivier (Actes Sud junior) et Les petits jardiniers de Sara Agostini (Éditions Piccolia).

Les prix seront remis le 7 septembre, dans les grands salons de l’hôtel de ville.

Didier HEMARDINQUER

 

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur Le prix Emile GALLE 2013

La dernière conférence 2013 avant les vacances, suivie du repas avec des plantes sauvages.

Conférence de Monsieur Jean-Marie DUMAINE

Menu

™Apéritif: Cocktail de fleurs de sureau

 ™Tartare de Loup de mer, renouée du Japon, épautre et boutons d’onagre

Crème brûlée au pissenlit, gratinée de raifort

™Pâté de pintadeau de Normandie et tapenade de noix noires

™Croûton et crème d’ail des ours aux fleurs sauvages

™Pain au herbes sauvages

™Dessert: Crème au caramel parfumée de mélilot des berges du Rhin

DSC09290 [1600x1200] DSC09265 [1600x1200] DSC09266 [1600x1200] DSC09267 [1600x1200] DSC09268 [1600x1200] DSC09269 [1600x1200] DSC09271 [1600x1200] DSC09272 [1600x1200] DSC09273 [1600x1200] DSC09274 [1600x1200] DSC09276 [1600x1200] DSC09277 [1600x1200] DSC09284 [1600x1200] DSC09285 [1600x1200] DSC09286 [1600x1200] DSC09287 [1600x1200] DSC09288 [1600x1200] DSC09289 [1600x1200]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article de L’HOTELLERIE RESTAURATION du 9 sept. 2010  Restauration international

Cela fait maintenant trente ans que je suis arrivé en Allemagne, confie Jean-Marie Dumaine. Quand j’ai terminé mes études, je me suis dit, c’est bon, je peux enfin voyager et acquérir de l’expérience professionnelle.

Ma première halte a été l’Allemagne… Je n’en suis pas reparti. Pourquoi ? En Normandie, dont je suis originaire, on était habitué à avoir des échanges franco-allemands, dans mon village. Le climat m’a beaucoup plu et la vallée du Rhin m’a fasciné. Il y a également une grande richesse de la nature. ”Jean-Marie Dumaine a ouvert sa première affaire, le Vieux Sinzig, à Sinzig, ville proche de la frontière française et de Bonn.

Avec sa femme, il restera dans cet établissement de 30 couverts et 4 chambres pendant vingt ans.

Passionné par les plantes, l’idée de les cuisiner lui est venue grâce à sa rencontre avec le docteur Brigitte Klemme, biologiste et botaniste. Il décide également de se rapprocher de Michel Bras, chef triplement étoilé de Laguiole (12), avec qui il partage cette passion. Il part alors en stage dans  l’Aubrac et en ramène une multitude de conseils et surtout un contact, celui de François Couplan, ethnobotaniste français. “Le feeling est tout de suite passé et on a décidé de publier un livre en commun [Wildplanzen für die Küche : La cuisine des plantes, aux éditions AT Verlag, NDLR].

Cela m’a énormément enrichi et ouvert des portes.” Sa passion l’a conduit depuis vers les plateaux des chaînes de télévision, à la radio. C’est au fil de ces rencontres que Jean-Marie Dumaine a su se faire connaître outre-Rhin.

En février 2000, le couple change de lieu et crée un nouveau Vieux Sinzig. Entièrement rénovée, cette ancienne auberge a une capacité d’accueil de 60 places. Jean-Marie Dumaine, qui officie en cuisine avec son neveu Yoann Hue, y emploie 18 personnes, dont sa femme, Colette Dumaine, qui dirige la salle. Yoann a travaillé pendant sept ans pour Michel Bras, dont deux en tant que chef du restaurant Michel Bras Toya au Japon.

“C’est mon bras droit aux fourneaux, déclare Jean-Marie Dumaine, je lui fais entièrement confiance. Il connaît très bien les plantes. De mon côté, ça me permet de penser à d’autres projets et de travailler dessus.” “Jouer la carte de la créativité”

Sublimée par des associations de plats originaux, la carte du restaurant fait la part belle aux plantes sauvages. Elles sont ramassées une fois par semaine, soit au jardin (accès par les larges baies vitrées de la salle de restaurant), soit directement dans la nature. “Tout est calculé, quantifié  pour éviter au maximum la perte”, tient absolument à rajouter le chef. 25 plantes différentes sont nécessaires pour confectionner la carte. Quand on lui demande comment il fait pour distinguer les bonnes plantes des toxiques, il répond : “J’ai dû faire beaucoup de randonnées botaniques pour les différencier et savoir comment les utiliser. Apprendre dans les livres, se renseigner, parler avec des botanistes… C’est un travail de plusieurs années. Démarrer dans la nature, c’est fastidieux, il y a plein de petites cages secrètes dont il faut ouvrir les portes.” Et pour construire une carte ? “Je sens les plantes, elles m’apportent des signaux. J’aime me libérer du classicisme et jouer la carte de la créativité. Les plantes m’en donnent les moyens, on ne peut pas se tromper avec elles.

J’ai aussi appris à travailler les proportions, grâce à Michel Bras. Quelques plats à la carte : Légumes cuits entiers, fleurs et herbes fraîches, vinaigrette tiède à la truffe et verjus ; Selle d’agneau rôtie, mousse de purée et ail des ours à l’huile d’olive, sauce à la Sinzig (Allemagne) Originaire de Normandie et installé non loin de Bonn depuis trente ans, le chef travaille avec un bonheur non dissimulé fleurs, herbes fraîches et plantes sauvages.

Hélène binet

Jean-Marie Dumaine, cuisinier des plantes ‘ma cuisine des plantes’, par Jean-Marie Dumaine Publié en mai dernier, ce livre invite à découvrir et savourer des trésors de la nature, avec 150 recettes simples, gourmandes et innovantes. Herbes, fleurs et plantes sauvages sont employées avec précision. Déclinées en 4 saisons, les recettes sont dévoilées au fil des 280 pages. Jean-Marie Dumaine y livre également ses conseils pour la cueillette et la récolte des plantes, herbes et fleurs  ainsi que pour une utilisation culinaire optimale.

Éditions Le courrier du livre – Prix : 24,90€

Publié dans Evénéments | Commentaires fermés sur La dernière conférence 2013 avant les vacances, suivie du repas avec des plantes sauvages.